***concours avec lots à gagner au pied de cet article***

Grâce aux astuces qu'on peut trouver partout sur le net, j'essaie de résoudre tous les problèmes ménagers avec un minimum de produits d'entretien : eau de Javel, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, cristaux de soude, gros sel, et le dernier produit miraculeux découvert, la pierre d'argile (ou pierre blanche).

Puisqu'il n'y a pas de travaux en cours à vous narrer, j'ai décidé de revenir sur la petite aventure de l'humidité dans l'entrée, résolue grâce à une simple astuce (et des astuces il y en a plein d'autres sous ce lien que je recommande !) et un plombier.

La première fois que j'en ai parlé, c'était au début du premier hiver que nous passions dans la maison, en octobre 2009, et nous n'avions pas encore fait poser le chauffage central.

(sur cette photo, à gauche on devine l'imposte de la porte d'entrée, et au centre le tuyau qui achemine toutes les eaux évacuées de la salle de bains qui se situe juste au dessus)

On avait même des champignons qui poussaient sur les gaines électriques (c'est la saison des champi, bon appétit).

On avait dans un premier temps compté sur l'arrivée du chauffage pour "sécher" les parois et assainir l'entrée.

Au retour de la belle saison, quand la maison a été sèche et aérée, j'ai repeint le plafond et les murs de l'entrée. Il fallait bien sûr se débarasser de cette tache noire. Une petite recherche sur Internet m'a appris que l'eau de Javel avait un double effet en cas de moisissure et de murs humides. Premièrement, elle permet de nettoyer et désinfester le mur quand celui-ci a été atteint (comme chez nous), et deuxièmement elle a un effet préventif sur le retour des traces d'humidité. On conseille même aux occupants de maisons neuves de "rincer" les murs à l'eau de javel avant de poser le revêtement mural pour réduire le risque de survenue de traces d'humidité.

Donc j'avais rincé, repeint, refait l'entrée, et à l'hiver 2010, Poulpy nous a fabriqué le placard à chaussures-cache-tuyau-cache-compteur). 

 

Les plus perspicaces d'entre vous auront noté qu'on avait soigné les effets mais non les causes de cette humidité. Cela a pris un certain temps, mais ces causes ont fini par se rappeler à notre conscience. Il est vrai que certaines chaussures en cuir rangées dans ce placard se paraîent d'une pellicule blanche semblable à un début de croûte de camembert...

Et cet été, cata. Et même, n'ayons pas peur des mots, dégat des eaux. On en était plus à cueillir des champis mais carrément à poser un seau dans l'entrée pour entendre le plic ploc des gouttes qui perlaient du plafond (seulement quand on vidait la baignoire car c'était cette canalisation qui était en cause).

Depuis la petite trappe sur le côté de la baignoire, on avait vaguement accès aux siphons (du vieux, sûrement du plomb), mais vraiment en se cassant le poignet. On a quand même fait les frais chez Merlin le roy d'une bande auto-durcissante de réparation de canalisation qui n'a fait qu'empirer le problème.

On a fini par appeler notre plombier : répondeur (j'attends toujours qu'il rappelle au fait). Alternative : le premier plombier proposé par les pages jaunes : sur place dans l'heure ! (il gagne le titre de "notre plombier"). N'ayant pas plus accès que nous à la zone critique, il a choisi de creuser une deuxième trappe d'accès à la baignoire en découpant un coin de plafond dans l'entrée. Comme cette zone était pourrie, pas de souci pour nous.

2012-08-05 001

Il nous indique qu'il pourrait revenir le lendemain (samedi) effectuer la réparation, mais qu'il n'a pas la pièce de remplacement, et qu'il n'aura pas le temps d'aller l'acheter. Je propose d'aller faire cette course pour lui, pour conserver l'opportunité d'avoir la réparation avant le week-end ! Il accepte (et perd ainsi l'occasion de se faire une marge sur la pièce) et me donne dimensions et références, et le soir, avec Poulpy, on achète la pièce. Le lendemain 8h30, Joe le Plombier est ponctuel et s'attaque à la découpe du plafond.

Réparation faite, on peut se rassurer quant aux infiltrations, et aux moisissures... Nous avons cherché pendant plusieurs jours une grille pour recouvrir le trou, et j'ai à nouveau usé d'eau de javel pour effacer les moisissures présentes. Par contre, je n'ai pas encore repeint (oui, c'était en août).

2012-10-17 002

Sur cette photo prise le 17 octobre, soit plus de 2 mois après l'intervention du plombier et le lessivage du plafond, on peut constater que le noir des moisissures a complètement disparu. Tout au plus voit-on les auréoles dues à l'application d'une forte concentration d'eau de Javel sur un papier recouvert de peinture blanche, mais je sais qu'une fois recouvertes d'une nouvelle couche de peinture blanche, celles-ci ne reparaîtront plus...

Une prochaine fois, je vous raconterai comment l'eau de Javel permet de raviver notre perron en pierre bleue ou comment on récure la baignoire en fonte...


Attention : concours !

Faites part de vos meilleures astuces maison à base d'eau de Javel (ou pas) dans les commentaires et vous aurez une chance de remporter l'un des bons de réduction que met à ma disposition le partenaire de cette publication.
Important : remplissez le champs e-mail si vous souhaitez que je puisse vous recontacter pour vous transmettre le lot.

Date limite de participation : 30 novembre.